« La Syrie promise », de Hala Kodmani

Quand on évoque la « révolution syrienne », on parle aussitôt de massacres, de destruction, de réfugiés… en somme, de souffrances et d’inhumanité, mais on oublie que cette révolution a aussi vu naître ce que l’on a appelle « l’art de la révolution ».

Un ensemble de talents et de créations surgis du cœur de la souffrance, de multiples vocations, des découvertes et de nouvelles voix dans différents domaines artistiques et notamment dans la littérature.

Pour lire la suite

Laisser un commentaire